Curieux Bégin

Diffusion :
Vendredi 20 h
Rediffusions :
Samedi 14 h et dimanche 17 h
Durée :
60 minutes

Du 10 septembre au 14 décembre

Recette

Sarma (cigares au chou lactofermenté)

Les ingrédients

  • 1 gros oignon, coupé en dés
  • 1 ¼ lb (600 g) de bœuf haché
  • ½ t. (130 g) de riz blanc (jasmin, arborio, etc)
  • 2/3 lb (300 g) de saucisson fumé
  • 2/3 lb (300 g) de côtes de porc fumées et/ou de flanc de porc fumé (bacon)
  • 1 chou entier lactofermenté (env. 18 feuilles)
  • 2 feuilles de laurier
  • Eau bouillante
  • Huile, pour la cuisson
  • Sel et poivre

Les étapes

Portions : 8
Temps de préparation : 30 minutes
Temps de cuisson : 2h15 ou plus

Préparation

Dans un grand faitout, verser un filet d’huile et y faire revenir l’oignon, sans coloration, pendant 5 minutes.
Ajouter la viande hachée, tout en l’émiettant, saler et poivrer et bien mélanger.
Retirer du feu et incorporer le riz. Laisser tempérer le temps de préparer le reste des ingrédients.

Couper le saucisson et le lard fumé en tronçons et les côtes de porc en bouchées.
Défaire le chou en retirant les feuilles une à une en prenant soin de ne pas les déchirer.
À l’aide d’un couteau d’office, amincir l’arrête centrale de chaque feuille.
Déposer 2 feuilles de chou côte à côte sur un plan de travail, déposer environ 2 cuillers de farce au centre de chacune et rouler les cigares en repliant les cotés vers le centre pour bien sceller le tout.

Déposer les cigares côte à côte dans le fond d’une grande cocotte.
Lorsque le fond est plein, répartir les charcuteries, ajouter les feuilles de laurier, couvrir avec une autre couche de cigares et verser suffisamment d’eau bouillante pour couvrir les cigares de ½ po (1,25 cm).

Couvrir et enfourner à 375°F (190°C) pendant 1 heure.
Après ce temps, vérifier le niveau du bouillon de cuisson et ajouter suffisamment d’eau bouillante pour couvrir.
Enfourner à nouveau et poursuivre la cuisson pendant au moins 1 heure.

On vous propose

Alsace, Pinot noir 2017, Marcel Deiss

prix: 31.00$ code SAQ: 12185410

En savoir plus sur les sommelières »